Le serpent de bronze, une prophétie discrète

Quand Nicodème rencontre Jésus, une conversation fascinante:

 

Le serpent de bronze, Nicodème et Jésus:

Dans l’épisode du serpent de bronze de l’évangile de Jean, on y trouve une prophétie du Christ très discrète. Explications avec le Père Michel-Marie Zannotti-Sorkine dans son homélie:

 

 

La nuit où Nicodème rencontre le Christ, le Christ prédit sa crucifixion des années avant l’événement ! La référence à Moïse et au serpent de bronze qu’utilise Jésus de Nazareth pour répondre à Nicodème fait partie de l’Ancien Testament (La Torah) que Nicodème connaît parfaitement, étant lui même un sage docteur d’Israël.

Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé,

afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle.

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Jean 3

Quand on connaît la suite de l’histoire, on se rend vite compte stupéfait que Jésus domine complètement son destin. Jésus sait déjà qu’il se dirige vers la croix où il va accomplir le sacrifice suprême qui sauve l’humanité. La nuit où Nicodème rencontre le Christ, le Christ prédit sa crucifixion des années avant l’événement !

Voici la référence dans l’Ancien Testament:

Et le Seigneur dit à Moïse : « Fais-toi un serpent brûlant, et dresse-le au sommet d’un mât : tous ceux qui auront été mordus, qu’ils le regardent, alors ils vivront ! »

Moïse fit un serpent de bronze et le dressa au sommet du mât. Quand un homme était mordu par un serpent, et qu’il regardait vers le serpent de bronze, il restait en vie !

Livre des Nombres 21.8-9

vous pourriez aussi aimer